Shortlink

Assemblée Générale de l’Association des Maires Présidents de Communautés de Maine-et-Loire

DSC00986  DSC00978

DSC00993DSC00989

Samedi 18 mars 2017 s’est tenue l’Assemblée Générale des Maires du département dans la commune nouvelle de Segré-en-Anjou-Bleu. A l’ordre du jour : rapport d’activités, rapport financier et rapport moral, puis, une table ronde sur le thème « Développement territorial et préservation des espaces agricoles » avec Lydie BERNARD, vice-présidente du Conseil Régional, François BEAUPERE, Président de la Chambre d’Agriculture de Maine-et-Loire, Christian GILLET, Président du Conseil départemental de Maine-et-Loire, et Agnès LEBRUN, Maire de Morlaix et Vice-Présidente de l’Association des Maires de France. Béatrice ABOLLIVIER, Préfète de Maine-et-Loire, a clôturé l’Assemblée Générale. 

Shortlink

Opération « partager quelques heures la vie d’un artisan »

DSC00964DSC00966Catherine DEROCHE a été à conviée à participer à l’opération « partager quelques heures la vie d’un artisan » réalisée pour la seconde année par la Chambre des Métiers de Maine-et-Loire.

Le choix de la sénatrice s’est porté sur la Société Mahé, entreprise de bâtiment située à Angers, depuis 1946, et spécialisée dans les travaux de couverture et zinguerie, d’installation et dépannage de plomberie ou chauffage. Cette entreprise emploie 10 personnes.

Sous l’œil attentif de Gilles ROULLAND, couvreur, Catherine DEROCHE a réalisé les tracés et façonnés de zinguerie pour obtenir une gouttière nantaise en zinc. La sénatrice a ensuite appris à tailler et percer une ardoise à l’aide du marteau et de l’enclume du couvreur.

Pour Catherine DEROCHE, cette expérience de terrain est nécessaire : non seulement, elle apprend comment se pratique et s’organise ce métier, mais elle y met aussi la main à la pâte.

Cette rencontre a également permis d’échanger sur les enjeux de la formation professionnelle, l’excellence des savoir-faire artisanaux, et l’importance de la place de l’artisanat dans l’économie nationale.

Shortlink

2016 : Les chiffres clés de l’activité du Sénat

Le Sénat a tenu toute sa place dans le dialogue bicaméral.

A titre d’exemple :

  • 65 % des amendements du Sénat ont été repris par l’Assemblée Nationale ;
  • 59 textes ont été adoptés définitivement (le dernier mot revenant à l’Assemblée Nationale pour seulement 16 textes) ;
  • 31 débats d’initiative sénatoriale ;
  • 35 séances de Questions d’Actualité au Gouvernement ;
  • près de 80 % de taux de présence des Sénateurs en séance et en commission ;
  • 12 lois d’initiative sénatoriale ont été définitivement adoptées en 2016.

Pour consulter le tableau statistique général, cliquer ici.

Shortlink

Activités de Catherine DEROCHE – Semaine du 20.02.17

semaine 20.02.17

Cliquer pour agrandir l’agenda

Shortlink

Catherine DEROCHE visite l’un des 4 sites de bioproduction du LFB. 23.02.17

Une délégation de 15 Sénateurs de la Commission des Affaires Sociales s’est rendue ce matin aux Ulis (Essonne) pour visiter le Laboratoire Français du Fractionnement et des Biotechnologies (LFB).

Les Sénateurs ont été accueillis par le Président, Monsieur Christian BECHON, qui leur a présenté les activités du groupe LFB. La suite du programme était consacrée à la visite de l’usine de fabrication de médicaments dérivés du plasma.

Le groupe LFB est un des rares industriels au monde à maîtriser différentes techniques de bioproduction, proposant des médicaments dérivés du plasma et des traitements de thérapie innovante, comme les thérapies cellulaires. Le LFB a une expertise reconnue dans trois domaines thérapeutiques majeurs : l’immunologie, la périnatalité – soins intensifs et l’hémostase.

Prescrits à l’hôpital, les 23 biomédicaments du LFB permettent de prendre en charge 80 pathologies toujours graves et souvent rares.

 LFB logoLFB 1LFB 2

Shortlink

Catherine DEROCHE intervient dans le débat relatif aux déserts médicaux 22.02.17

La santé constitue aujourd’hui l’une des premières préoccupations des Français.IMG_3051

Le Sénat a organisé, au cours de sa séance du 22 février, un débat sur le thème : 

« Quel rôle les professions paramédicales peuvent-elles jouer dans la lutte contre les déserts médicaux ? »

En tant que Conseillère Régionale, Catherine DEROCHE a été chargée par le Président de la Région des Pays de la Loire, Bruno RETAILLEAU, de préparer un Plan Santé. Un « plan d’accès à la santé partout et pour tous » que Catherine DEROCHE a souhaité évoquer au Sénat cet après-midi.

L’enjeu principal pour les élus est d’encourager le maintien et l’installation durable des professionnels de santé dans les territoires. A cet égard le plan s’appuie sur plusieurs leviers :
- l’innovation (l’organisation des modes d’exercice des professionnels de santé, innovations numériques/technologiques) ;
- les maisons de santé pluri-professionnelles ;
- la sensibilisation en amont (des lycéens ligériens) ;
- la formation ;
- la prise en compte du vieillissement ;
- l’observation (qui doit devenir un véritable outil d’aide à la décision pour mieux orienter en amont les actions locales en direction de l’offre de santé) ;
- l’appui aux évolutions (meilleur financement des fonctions supports / délégation de tâches vers les professionnels paramédicaux pour réduire la charge de travail des médecins…).

IMG_3047

IMG_3066

Shortlink

Groupe d’Amitié Israël : Catherine DEROCHE et ses collègues s’entretiennent avec Daniel COHEN, spécialiste du cyber terrorisme 21.02.17

Le développement des connexions Internet a généré des risques en matière de sécurité des données informatiques. La menace cyber terroriste est plus que jamais d’actualité !

Par cyber terrorisme, on désigne des attaques graves (virus, piratage, etc.) et à grande échelle, des ordinateurs, des réseaux et des systèmes informatiques d’une entreprise, d’une institution ou d’un État, commises dans le but d’entraîner une désorganisation générale susceptible de créer la panique.

A force d’être attaqué régulièrement, Israël a fait de la « cyber défense » et du « cyber renseignement » une stratégie de lutte contre le terrorisme.

Philippe DALLIER, Président du Groupe d’Amitié Israël, a souhaité inviter Daniel COHEN, expert régulièrement appelé par les établissements gouvernementaux et de sécurité, en Israël et à l’étranger.

Daniel CohenDaniel Cohen est chercheur à l’Institut israélien pour les Études de Sécurité nationale (INSS).
Ses domaines de recherche comprennent notamment : les communications stratégiques, la cyber sécurité, le cyber terrorisme, les organisations terroristes et leur utilisation des médias sociaux, les capacités offensives stratégiques des acteurs du cyberespace, la guerre de l’information….
Il a servi comme un représentant expert au Comité de lutte contre le terrorisme du Conseil de sécurité de l’ONU.

Shortlink

Activités de Catherine DEROCHE – Semaine du 06.02.17

semaine 06.02.17

Cliquer pour agrandir l’agenda

Shortlink

GE Cancer : Catherine DEROCHE reçoit le Professeur MA.MAHE 09.02.17

Pr MAHEDans le cadre du Groupe d’Etude sur le Cancer présidé par Catherine DEROCHE, les membres étaient conviés à venir échanger avec le Chef du Département d’oncologie radiothérapeutique de l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (site René Gauducheau). ICO

La radiothérapie était la thématique du jour.

Les innovations entraînent une augmentation des besoins en radiothérapie. Si des progrès ont été accomplis dans la sécurité des traitements et le contrôle de la qualité, l’insuffisance en termes de moyens reste un frein aux progrès. Financement, accès aux soins, recherche, information des patients…tels sont les sujets qui ont été abordés.

« Des échanges passionnants sur l’état et les perspectives de la radiothérapie en France ».

Shortlink

Didier MIGAUD, Premier Président de la Cour des Comptes, a présenté aux Sénateurs le rapport annuel de la Cour 09.02.17

rapport public cour des comptes sur 2016La Cour des Comptes a dressé un panorama sévère des années 2016 et 2017.

Elle s’inquiète de la trajectoire de retour à l’équilibre des finances publiques au-delà de 2017, tant l’effort en économies de dépenses devra être important, dans un contexte macroéconomique qui sera moins favorable.

Elle met également en lumière le bilan désastreux pour les finances publiques de l’abandon de l’écotaxe.

Selon la Cour :
- La prévision de déficit public (-2,7 %) « sera très difficile à atteindre » ;
- La prévision de recettes publiques est « optimiste » (en raison d’une prévision de croissance « optimiste ») ;
- Les dépenses nouvelles de l’Etat n’ont pas été compensées par de nouvelles économies …

Les résultats de la politique budgétaire de François Hollande, Manuel Valls, Michel Sapin et Emmanuel Macron sont mauvais.

Ils vont contraindre le prochain gouvernement à réaliser des efforts d’économies sans précédents.